Association Martiniquaise des Amis des Volcans Verts de la Caraïbe

Association martiniquaise des amis des volcans verts de la caraïbe (AMAWECA)  Joannie Carole 15/02/2023


L’AMAWECA est une association loi 1901, à but non lucratif crée en mars 2010 affiliée à la fédération française de randonnée pédestre. 

Elle œuvre pour la découverte, la protection et la valorisation du patrimoine géologique, faunistique et floristique de la Martinique. 

Elle organise des randonnées et des conférences afin de sensibiliser le plus grand nombre à la découverte des volcans de la Martinique et de la Caraïbe. 

Elle se donne pour objectif à moyen terme de contribuer à la protection et à la valorisation des massifs volcaniques boisés de la Presqu’île du Sud-ouest par la création d’un parc de volcans et d’une réserve de biosphère. 


Sommaire


1) Evénementiel


 

Samedi 11 février 2023 : Randonnée Circuit de la Caravelle - TRINITE

La fiche descriptive précise de la sortie sera mise en ligne le samedi 4 février au plus tard.

En attendant cette fiche, pour plus de renseignements et/ou pour vous inscrire à cette randonnée, écrire à notre adresse mail : contact@amaweca.fr




2) Calendrier des activités 


Programme 2022/2023

1)    10 septembre 2022 – Forum des Associations  - LES TROIS-ILETS

2)   08 octobre 2022 - Randonnée : Boucle du Cap Salomon aux TROIS-ILETS

3)   12 novembre 2022 - Randonnée : Le Piton Crève-cœur – SAINTE-ANNE

4)   26 novembre 2022 -  Assemblée générale ordinaire

5)   10 décembre 2022 -  Randonnée : Circuit de Château Paille - Le VAUCLIN

6)    14 janvier 2023 - Randonnée : Morne Clochette et son paléosol - LE DIAMANT

7)    11 février 2023 - Randonnée : Circuit de la Caravelle - TRINITE

8)    11 mars - Randonnée : Anse Charpentier, forêt La Philippe - SAINTE-MARIE

9)    08 avril - Randonnée : Morne Castagne, Fonds Cérémaux avec visite de la grotte

10)   13 mai - Randonnée : Spoutourne, anse Grand Jean - TRINITE

11)    10 juin - la journée : Kayak, Cap Chevalier - SAINTE -ANNE

Pour plus de renseignements sur les randonnées prévues ou pour vous inscrire, écrire à cette adresse: 

monique dol972@gmail.com 




Nouveauté en librairie : une production de notre conseiller scientifique Alex ALLARD-SAINT-ALBIN

3) Vie de l'aSSOCIATION  


L'AMAWECA est représentée au sein du Comité de gestion de la Réserve Mondiale de Biosphère de Martinique. Le plan de gestion de la Réserve comprend 4 axes. L'action de l'AMAWECA porte sur l'axe 3 :de Promotion d'activités engagées vers le développement soutenable, sous-commission touriste. Elle porte aussi sur l'axe 4 : éducation à l'environnement. 

Le conseiller scientifique de l'association fait aussi du conseil scientifique  de la Réserve. 


4)  ARCHIVES :  Le dossier Best rup  (juin 2018 à mai 2019)  


Qu'est-ce qu'un projet BEST-RUP? 

(Voluntaury Scheme for Biodiversity and Ecosystem Services in Territories of Europeen Overseas)

Sa philosophie est: "promouvoir la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité et des services écosystémiques dans les Régions Ultra-Périphériques Européennes Françaises". 

Des actions : "l’appel à propositions BEST RUP (ci -après BEST RUP) s’inscrit dans le cadre de l’initiative de  l’Union européenne  BEST  et  du  projet  pilote  initié par  le  Député  européen  Younous OMARJEE   «Inventaires   d’espèces   et   habitats   dans les   Régions Ultra-Périphériques françaises ». Ce projet pilote comporte trois composantes dont une visant organisation d’un appel   à   propositions   pour   des   petites   subventions   rapides   en   faveur   d’activités   de  conservation  de  la  biodiversité  et  de  développement  durable  dans  les  Régions Ultra-Périphériques de  l'Union européenne (ci-après RUP). 

Les  RUP  bénéficiaires  sont  les  RUP françaises : Guyane française, Guadeloupe, Martinique, Saint Martin, Mayotte, La Réunion.

L'objectif global de l’appel à propositions BEST RUP est, suivant la philosophie de l’initiative européenne  BEST,  de promouvoir  la  conservation  de  la  biodiversité  et  l'utilisation  durable des  ressources  naturelles  et  des  services  écosystémiques,  y  compris  pour l'adaptation   au   changement   climatique   et   l'atténuation   de   ses   effets   basées   sur   les  écosystèmes, comme base du développement durable dans les RUP."

Le projet labellisé BEST-RUP de l'AMAWECA

Le projet labellisé de l'AMAWECA au niveau de la Presqu’île du Sud-ouest, espace boisé qui souffre actuellement  de la plus forte pression anthropique de la Martinique, a pour objectif de sauvegarder et de valoriser à terme les 1 800 hectares de cette forêt relictuelle primaire. L’ensemble jouit d’une bonne dynamique forestière et d’une bonne capacité de restauration globale surtout  pour les espèces de l’ancien climax. 

D’autre part, avec les Presqu’îles de la Caravelle et de Sainte-Anne, ce territoire fait partie de l’archipel Miocène de la Martinique, archipel qui a très probablement été  « l’arche de Noé » et le « berceau de la biodiversité actuelle des Petites Antilles ».

La conservation de cette biodiversité passe par une réelle prise de conscience des valeurs patrimoniales de ce massif volcanique boisé, et par une modification de nos comportements dans le but de le protéger. 

Pour atteindre ces objectifs, quatre actions ont été menées sur une période allant du mois de juin 2018 au mois de mai 2019 :

1) La création d'un site internet mettant en relief les valeurs patrimoniales de la Presqu'île du Sud-ouest.

2) La diffusion d'un dépliant tiré en 20 000 exemplaires en direction de la population des communes de Trois-Îlets, Rivière-Salée, Diamant et des Anses d'Arlet.

3) L'organisation de conférences-débat en direction de la population de ces communes

4) L'organisation de randonnées pédestres et de randonnées nautiques en direction des élus et des associations de ces quatre communes.


Dépliant présentant les valeurs patrimoniales des massifs volcaniques boisés du Sud-Ouest

Les mornes du Sud-ouest représentent le plus vaste et le plus riche ensemble de forêt sèche à moyennement humide de toutes les Petites Antilles. Sa flore arborée indigène compte environ 220 espèces arborées autochtones ou vraisemblablement autochtones, soit 70 espèces arborées autochtones de plus que la Réserve Naturelle de la Caravelle pour le même étage de végétationElle contient plus d’espèces d’arbres que toute la forêt hygrophile du nord de la Martinique qui plafonne à 190 espèces et presque  3 fois plus  d’espèces arborées indigènes que l’ensemble du territoire métropolitain français  pour un territoire 500 fois plus petit. 

Sur ces 220 espèces arborées autochtones (indigènes), 63 sont endémiques, dont 1 endémique de Martinique, 24 endémiques de l'arc des Petites Antilles et 38 endémiques de l'ensemble antillais complet, Grandes Antilles plus Petites Antilles. (D’après J-P. Fiard, 04/05/2018).